changer de vie lever soleil
Style de vie

Comment changer de vie

Aujourd’hui, de nombreuses personnes finissent par se poser cette question : « comment changer de vie ? ». Comme tout le monde, ces personnes possèdent des valeurs, des objectifs. Et la plupart du temps, ils se réveillent un matin et constatent que leur vie ne correspond pas du tout à ce qui leur est cher.

Les objectifs de la veille sont devenus les rêves d’aujourd’hui. Intangibles et inatteignables. Manque de temps, souvent. On a été à l’école, on a trouvé un travail pour payer les factures. La vie n’est pas gratuite, et son prix, c’est notre temps… On finit par subir sa vie au lieu de décider ce qu’on veut en faire.

Que vous soyez déjà dans cette situation ou que, plus jeunes, vous la redoutiez depuis les bancs de l’école, je vais vous présenter les stratégies pour changer de vie.

Comment changer de vie ?

se libérer

Se libérer

Terminer les tâches en suspend

La première étape pour changer de vie c’est de laisser la place au changement en se débarrassant de notre surplus. Trop souvent, les personnes souhaitent savoir comment lancer son entreprise, comment obtenir plus de revenus, etc… Ils cherchent à avoir plus, plus et encore plus. Je pense personnellement qu’il s’agit ici d’une erreur. En effet, il est primordial, si vous voulez changer votre vie et atteindre vos objectifs, d’être capable de faire du vide. Libérer la place pour le « plus » dont nous parlions plus tôt est une nécessité. De la même manière que vous videz l’eau sale du bocal des poissons avant de verser de l’eau propre dedans.

Dans notre cas c’est pareil. Il nous faut terminer toutes les tâches, tous les projets que nous avons en suspend ou que nous n’arrêtons pas de remettre au lendemain. Pour savoir comment arrêter de remettre vos tâches au lendemain, vous pouvez consulter l’article que j’ai fait à ce sujet.

Terminer toutes ces tâches vous fera peut-être penser à un départ en vacances. Lorsque vous partez en vacances pendant quelques semaines, vous terminez peut-être tout ce que vous aviez en cour afin d’avoir l’esprit libre pendant vos congés dûment mérités. On recherche ici le même effet. Se libérer l’esprit.

Éliminer les engagements qui vous pèsent émotionnellement

Dressez une liste de tous les engagements qui vous pèsent émotionnellement. Cela peut être des engagements auprès de personnes, des engagements auprès de votre travail, des engagements financiers, des choses auxquelles vous avez souscrit mais dont vous n’avez plus vraiment l’utilité. Je vous invite aujourd’hui à vraiment prendre le temps de vous poser, et de réfléchir à cette liste.

Prenez une feuille et un stylo et écrivez tous ces engagements qui ne vous apportent par forcément de bonheur dans votre vie, qui ne vous apportent pas de résultat vers vos objectifs personnels. Et dites-vous ceci : « Aujourd’hui, je prends la décision d’arrêter avec ces engagements. Je vais contacter les personnes avec qui j’ai des engagements et leur dire stop. C’est terminé. ».

En faisant cela, vous verrez que vous serez libérés d’un poids énorme. Un poids qui traînait sur vos épaules depuis qui-sait quand.

Productivité

Il faut désormais se poser cette question : « quel est mon niveau de productivité ? ». Par niveau de productivité j’entends votre capacité à faire un maximum de choses en un minimum de temps. Et il est important de noter l’usage de la notion de « minimum de temps ». En effet, cette notion est nécessaire pour nous préserver de notre improductivité.

Je croise souvent dans mon entourage, et je suppose qu’il en est de même pour vous, des personnes qui se disent toujours occupées. Et lorsqu’on les regarde à différents points dans le temps. Deux semaines, un mois, six mois, un an. On se rend compte que les vies de ces personnes n’ont pas spécialement évolué. On peut alors se demander ce que ces gens ont fait de productif durant l’année qui précède. Dans cette situation, il est courant d’observer que ces personnes exécutent des tâches chronophages qui ne les rapprochent pas forcément de leurs buts et qui en plus ne les intéressent pas ! Typiquement, passer du temps sur les réseaux sociaux, répondre à des e-mails ou passer du temps au téléphone avec des clients qui ne rapportent pas forcément d’argent dans leur entreprise.

Pour améliorer sa productivité dans ce cadre-là, il n’est pas question d’augmenter le nombre de tâches que vous êtes capables de faire en une journée. C’est simplement d’arrêter de faire ces tâches qui ne vous intéressent pas.

Changer de vie nécessite de la persévérance

persévérance

Lorsqu’on nous parle de persévérance, il n’est pas surprenant de froncer les sourcils. La persévérance implique une notion d’épreuve, de difficulté, et d’efforts. Par conséquent, la persévérance est perçue comme quelque chose de douloureux.

Laissez-moi vous l’annoncer tout de suite. S’il y a bien une notion qui a un effet dramatique sur n’importe quel effort, c’est la persévérance.  Et je vais maintenant vous donner des conseils pour gérer la difficulté que représente la persévérance.

Le principe de l'effet cumulé

Comme nous venons de le voir, ce qui caractérise la difficulté de la persévérance, ce sont les notions d’efforts et d’épreuve qui se cache derrière ce terme. Afin de réduire cette contrainte, il faut viser à réduire la difficulté de l’épreuve qu’il faut « endurer » pour être considéré persévérant. Pour cela, nous allons utiliser le principe de l’effet cumulé.

Le principe de l’effet cumulé est assez simple à comprendre si l’on prend son exemple négatif. Imaginons qu’un jour vous décidiez de manger un hamburger bourré de sucres ajoutés. Tout le monde sera d’accord pour dire qu’il ne s’agit pas ici du repas le plus sain que vous aurez mangé dans votre vie, mais on pourra aussi s’accorder sur le fait que ce seul repas ne va pas avoir des incidences catastrophiques sur votre santé.

Imaginez maintenant que vous mangiez un hamburger bourré de sucres ajoutés cinq fois par semaine pendant un an. Cela n’étonnerait personne qu’un tel régime alimentaire développe des problèmes de santé graves.

Pour faire simple, le principe de l’effet cumulé se traduit par l’accumulation de conséquences suite à la répétition de quelque chose qui, à lui seul, ne fournit pas beaucoup de résultats.

Et là où les effets sont désastreux lorsque l’on parle de manger un fast-food cinq fois par semaine, vous vous doutez bien que les effets sont plus que positifs si l’on parle de travailler une heure, ou même trente minutes par jour. L’effet immédiat est très diffus mais l’accumulation de ces effets donne un résultat tangible. Et surtout, un résultat capable de changer votre vie !

L'importance de la vision à long terme

Le problème de l’effet cumulé est le manque de résultats à court terme. Souvent démotivant, parfois déprimant. Ce manque de résultats est la source de l’abandon de la notion de persévérance dans bien des cas.

Il est primordial de conserver à l’esprit que ce que vous faites a un but précis à long terme. C’est pourquoi j’écris mes objectifs sur un tableau blanc. J’écris d’abord mes objectifs à l’année. Tous les projets que je dois avoir avancé ou terminé avant la fin de l’année sont écris pour conserver la vision à long terme de mes objectifs.

Ensuite, j’écris mes objectifs mensuels. Ceux-là sont étapes en direction de la complétion de mes objectifs annuels que j’ai écris plus tôt. Il est important de faire ce découpage car notre cerveau a du mal à gérer des tâches trop conséquentes d’un coup. Les découper au préalable permet de mieux digérer et de mieux aborder les tâches sans se disperser.

Une fois cela fait, j’écris chaque soir avant de me coucher les tâches que je dois faire le lendemain. Ces tâches doivent rester très simples et très atteignables. Par exemple, une tâche possible serait : « écrire un paragraphe de mon prochain article ». Rappelez-vous de l’effet cumulé !

Vous pouvez par exemple le faire sur un paper board trônant fièrement dans votre espace de travail, c’est une bonne source de motivation que de voir vos objectifs du coin de l’œil quotidiennement !

Mot de la fin

À travers cet article, j’espère vous avoir donné les clés vous étant nécessaires pour vous donner la force de changer de vie. Si vous y êtes parvenus ou si vous avez utilisé d’autres stratégies, n’hésitez pas à le partager dans les commentaires ! Il est très probable que votre expérience serve de tremplin pour un autre lecteur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *